Rue de la Gare 10, 2074 Marin-Epagnier
+41 79 380 22 92

Interview: Dans la peau d’un gestionnaire de contenu

Bureau Content Manager

Que fait un gestionnaire de contenu (Content Manager) ?

Le gestionnaire de contenu est celui qui supervise le contenu diffusé sur les sites Web et les blogs. Il est également souvent responsable de la création, de l’édition, de l’affichage et de la mise à jour des contenus. A l’occasion il se charge du nettoyage des contenus désuets. Certains gestionnaires de contenu se spécialisent ; les uns se concentrent strictement sur le contenu, les autres se consacrant à la gestion du site.

Le gestionnaire de contenu est garant d’un site en permanence à jour du point de vue de l’information publiée. Il veille à ce que cette dernière soit bien structurée, accessible et attractive. Il définit et met en œuvre une stratégie de contenus contribuant à l’atteinte des objectifs commerciaux de l’entreprise qui l’emploie. Parmi les principales qualités du gestionnaire de contenu, citons la créativité, les compétences en UX design et, bien entendu, une bonne qualité rédactionnelle.

Rencontre avec Sébastien – Content Manager

Bonjour Sébastien, merci d’avoir accepté de faire ce petit interview dans le but de nous faire découvrir quelques facettes du monde de la publication web ! Prêt ? C’est parti !

Q : Première question: Dresse-nous un bref portrait de ta personne ?

J’ai 23 ans, je viens d’un petit village proche de Lausanne et je suis un passionné de nouvelles technologies. Durant mon temps libre, je fais beaucoup de sport. J’adore bouger et profiter de chaque instant.

Q : En quoi consiste ton travail ?

Je suis un content manager au sein de SEEkers Sàrl et je travaille actuellement dans le cadre d’un mandat pour Swisscom en tant que Web publisher.

Q : Quelles études as-tu suivi pour devenir content manager ?

J’ai suivi un cursus scolaire classique dans la voie général (VSG pour l’ancien système). J’ai ensuite débuté un apprentissage de Médiamaticien chez Swisscom. Au début je voulais devenir informaticien, mais lors d’un stage on m’a présenté le métier de Médiamaticien qui m’a paru plus attrayant car il permet de toucher à plusieurs domaines (Multimédia, Commerce, Informatique).

Q : Comment es-tu arrivé chez SEEkers ?

La première fois que j’ai entendu parler de SEEkers, c’était durant ma première année en tant qu’employé chez Swisscom. J’effectuais les mêmes tâches mais en tant que collaborateur interne. Mes collègues étaient tous employés par cette entreprise. J’ai ensuite dû partir au service militaire et au moment de revenir dans le monde professionnel je me suis tourné vers mes anciens collègues qui m’ont redirigé chez SEEkers. J’ai ensuite suivi une procédure de recrutement normal (CV, lettre de motivation et entretien).

Q : Travailles-tu directement pour SEEkers ?

Je travaille indirectement pour SEEkers. Il est possible pour moi de travailler sur plusieurs projets durant la semaine. SEEkers fournit des prestations auprès de certaines entreprises dans le domaine du publishing ce qui nous permet de diversifier notre travail. C’est le concept de l’outsourcing. Le client confie une partie d’une activité spécifique à un tiers (SEEkers en l’occurrence).

Q : Peux-tu nous décrire une journée type de travail en tant que content manager ?

08h00 – 8h30 : Je vérifie les différentes activations programmées et si tout s’est bien passé ainsi que mes mails pour pouvoir planifier ma journée.

08H30 – 09h00 : J’observe les différentes tâches ouvertes dans notre tableau et je trie les tâches urgentes et celles que j’ai déjà mis en route.

09h00 – 12h00 : Tout s’accélère et tout le monde est en train de travailler. Il peut y avoir plusieurs meetings dans la journée. On doit parfois s’entretenir avec le donneur d’ordre pour pouvoir fournir la meilleure prestation possible et que le client puisse voir leur projet prendre vie.

12h00 – 12h30 : On souffle un peu on mange et on y retourne !

12h30 – 15h00 : On continue nos différentes tâches qui vont d’unes newsletter pour nos partenaire jusqu’à une nouvelle page pour un produit.

15h – 15h20 : un petit café (ça fait toujours du bien)

15h20 – 17h00 : Je finis les choses importantes de la journée et je planifie les activations de pages web pour le lendemain (on a parfois des activations avant les heures de travail).

Q : Qu’est-ce qui te motive le plus dans ce travail ?

Je trouve que le cadre de travail est super et très flexible par rapport à mes besoins privés. L’ambiance entre les collègues est très bonne. Tout est basé sur la confiance ce qui est pour moi la meilleure façon de pouvoir travailler en bonne harmonie.

Q :  Quels sont les outils que tu utilises dans la vie de tout les jours pour ton travail ?

JIRA : Qui nous permet de visionner et gérer nos tâches ainsi que de communiquer très facilement entre les différents projets.

AEM : C’est mon outil principal, il nous permet de créer et mettre en page les projets des clients.

Brightcove : Outils pour la gestion des vidéos. On y place toutes les vidéos à publier sur le site.

Photoshop : Idéal pour retoucher des images ou de créer un élément graphique spécialement pour une page.

Q : La méthodologie de travail AGILE et SCRUM est de plus en plus utilisée dans le monde du web – peux-tu nous la décrire en quelques mots ?

AGILE est concrètement une méthode de gestion de projet mais qui sort des approches traditionnelles. Elle met l’accent sur le « produit » au lieu du « projet ». L’objectif principal d’un projet consiste à donner naissance à un produit.

SCRUM permet de répartir les rôles de façon plus précise. Un SCRUM Master est défini, qui s’occupe de faciliter la communication au sein de l’équipe et qui coordonne tout. L’équipe, en général interdisciplinaire n’est pas segmentée ce qui permettra à tout le monde d’apporter son savoir-faire.

Q : Que penses-tu de cette nouvelle façon de travailler ?

Je pense que cette méthode est intéressante car elle permet d’apporter un plus au projet en mélangeant les différents savoir-faire des membres de l’équipe.

Q : La méthodologie AGILE/SCRUM a-t’elle un impacte sur ton travail de tout les jours ?

Pour moi le changement n’est pas totalement visible car notre équipe se basait déjà bien avant sur l’expérience et les compétences de chacun.

Q : Si tu as un conseil à donner à un jeune qui souhaite faire ce travail, quel serait-il ?

Si je peux donner deux conseils aux jeunes qui veulent se lancer dans ce domaine, c’est d’être très flexible mais aussi ne jamais cesser d’apprendre. Ce qui m’a beaucoup aidé c’est de me faire ma propre base technique depuis ma chambre. Vous aurez un bon bagage ce qui va vous donner un plus auprès des entreprises. N’ayez pas peur de vous lancer de nouveau défi. Quand j’ai été engagé dans l’équipe dont je fais partie actuellement je ne connaissais presque rien à la langue allemande et malgré tout je me suis accroché et j’ai appris au fur et à mesure mais il faut oser !

 

Merci beaucoup à Sébastien pour sa participation. Grâce à sa vision, nous pouvons maintenant nous faire une idée sur ce travail passionnant, demandant une grande créativité mais aussi de la rigueur et un esprit collaboratif ! Nous profitons de cet interview pour vous rappeler que SEEkers recrute en permanence des content manager. N’hésitez donc pas à nous contacter via notre formulaire de contact en envoyant votre CV et lettre de motivation !

Articles associés

Laisser un commentaire