Déplacer un site sous WordPress depuis votre ordinateur sur un serveur distant

Pensez-vous que c’est le bon moment pour mettre votre site en production ? Si vous avez bien vérifié votre site local, et que tout vous convient, alors il est temps de le déplacer de WordPress sur votre localhost à un serveur de production distant. Commençons !

Comment déplacer WordPress de localhost à un serveur live ?

Préparer son site localement est une excellente idée dans le cas d’un développement rapide. Cela vous évitera même des maux de tête inutiles dans le cas où vous devez modifier du code dans vos thèmes et plugins. Vous pouvez tester votre site en toute sécurité pour à chaque changements et rendre votre flux de travail plus efficace. Une fois que vous êtes satisfait de la conception du site Web, vous pouvez le transférer sur le serveur de production. C’est une procédure qui semble difficile, mais qui expliquée pas à pas se trouve être plutôt simple. Nous allons vous donner ici tous les détails sur « Déplacer un site sous WordPress depuis votre ordinateur sur un serveur distant ».

Commençons par le commencement. Vous avez besoin d’un plan d’hébergement pour transférer votre site WordPress, vous êtes-vous inscrit chez un hébergeur ? Nous vous recommandons Infomaniak si vous cherchez un hébergeur parfait qui offre des plans bons marchés avec une garantie de 99.9% de temps de fonctionnement.

Tout d’abord, vous allez concevoir et tester votre site WordPress sur votre ordinateur (en localhost). Pour cela, vous devez installer WordPress & WAMP. Pour plus de détails sur la mise en place d’un environnement local, vous pouvez vous référer à notre article sur la façon d’installer WordPress et WAMP en local. Une fois que vous êtes sûr de la performance de votre site web, vous pouvez le déplacer sur le serveur. Vous avez deux méthodes principales pour migrer votre site de localhost vers le serveur –

  1. Méthode manuelle, celle que nous allons voir ici
  2. Méthode via plugin (que nous analyserons dans un prochain article)

Etape 1 : Exporter la base de données WordPress locale

Pour exporter votre base de données, il suffit de naviguer sur http://localhost/phpmyadmin/ et de sélectionner votre base de données WordPress. Ensuite, cliquez sur le bouton Exporter dans la barre de menu supérieure.

Sélectionnez votre base de donnée, puis cliquez sur exporter en haut de la fenêtre

Vous trouverez ensuite deux options – Rapide et Personnalisée. Personnalisé vous donnera plus d’options pour exporter votre base de données. Dans notre cas, la méthode rapide est suffisante.

Si vous choisissez Personnalisé, assurez-vous que toutes les tables sont sélectionnées et choisissez la forme de compression gzip pour le fichier de sortie.

La compression gzip est principalement utilisée pour les gros fichiers de base de données.

Une fois terminé, cliquez sur le bouton Exécuter pour télécharger le fichier de la base de données.

Etape 2 : Transférer vos fichiers WordPress sur le serveur de production

Pour déplacer vos fichiers WordPress, ouvrez votre client FTP. Pour des raisons de démonstration, nous utilisons ici le client FTP FileZilla.

Tout d’abord, connectez-vous à votre compte FTP web et parcourez le répertoire racine de votre serveur de production. Ensuite, téléchargez tous les fichiers dans le bon répertoire de destination. Par exemple, si vous voulez héberger le site sur monsite.ch, alors téléchargez tous les fichiers dans le répertoire public_html. Cette étape peut prendre du temps, le protocole FTP étant ce qu’il est.

Déplacez tout vos fichiers WordPress dans le dossier adéquat sur votre serveur distant

Etape 3 : Créer une nouvelle base de données sur le site en production

Le téléchargement de vos fichiers WordPress prendra un certain temps, vous pouvez donc commencer à importer la base de données sauvegardée sur votre disque dur.

Nous allons donc dans un premier temps créer une nouvelle base de donnée vide sur votre serveur de production. Connectez-vous pour cela à votre tableau de bord Infomaniak sur le serveur de production. Cliquez sur l’icône des bases de données.

Cliquez ensuite sur « Ajouter »

A partir de l’écran suivant, vous allez créer une base de données en spécifiant son nom, un nom d’utilisateur et un mot de passe.

Notez bien ces informations quelque part, elles nous seront utiles pour la suite.

Cliquez ensuite sur « Valider » en bas de page. Infomaniak a maintenant crée la base de donnée et l’utilisateur associé.

Étape 4 : Importation de la base de données locale sur le site en production

Allez dans votre tableau de bord Infomaniak pour importer votre base de données WordPress. Naviguez jusqu’à la section de la base de données et sélectionnez « Connexion à phpMyAdmin ».

Connectez vous avec vos identifiants précédemment créées. Vous pouvez voir votre base de données nouvellement créée dans phpMyAdmin. Allez à la page d’importation en cliquant sur l’onglet Import dans le menu de la barre du haut.

Ensuite, cliquez sur le bouton Choisir un fichier pour choisir le fichier de la base de données créé à l’étape 1.

Appuyez sur Exécuter pour importer votre base de données WordPress.

Etape 5 : Rediriger les URLs du site

Maintenant, vous devez remplacer tous les liens dans la base de données qui pointent toujours vers l’ancien emplacement du site. Dans phpMyAdmin, cherchez la table wp_options dans votre base de données. Cliquez dessus et vous trouverez dans cette table les deux champs « siteurl » et « home ».

Double cliquez sur les URL (http://localhost/monsite) et vous pourrez ainsi modifier ces champs.

Dans la zone de saisie pour option_value, vous pouvez voir l’URL de votre installation locale comme http://localhost/monsite. Remplacez-la par l’URL de votre nouveau site dans ce champ, par exemple, http://www.monsite.ch.

Enregistrez les modifications en cliquant ailleur sur la fenêtre.

Ensuite, répétez les mêmes étapes pour le nom de l’option « home ». Mettez à jour l’URL d’accueil pour qu’elle soit l’URL de votre site. Dans notre exemple: http://www.monsite.ch.

Etape 6 : Configurer votre site en production

Une fois le transfert de vos fichiers terminé sur le serveur FTP, et que vous avez importé la base de données, il est temps de configurer wp-config.php. Connectez-vous à votre site web en utilisant un client FTP, trouvez le fichier wp-config.php (qui se trouve à la racine de votre dossier wordpress) et faites un clic droit pour sélectionner « Edition ».

Cherchez les informations :

define(‘DB_NAME’, ‘votre_nom_de_base_de_données’) ;

define(‘DB_USER’, ‘votre_utilisateur_de_base_de_données’) ;

define(‘DB_PASSWORD’, ‘votre_mot_de_passe_de_base_de_données’) ;

define(‘DB_HOST’, ‘localhost’) ;

Fournissez le nom de la base de données, l’utilisateur et le mot de passe que vous avez créé dans l’étape précédente. Après cela, sauvegardez le fichier wp-config.php et renvoyez-le sur votre serveur. Votre site web devrait être en ligne maintenant pour que vous puissiez vous connecter.

Connectez-vous au site et rendez-vous sous « Réglages » → « Général » et sans rien changer, cliquez sur le bouton Enregistrer les modifications. Cela permettra de s’assurer que l’URL du site est corrigée partout où c’est nécessaire.

Allez ensuite dans « Réglages » → « Permaliens », choisissez votre structure d’URL préférée et enregistrez-la pour vous assurer que tous les liens des postes fonctionnent bien.

Etape 7 : Corriger les images et les liens cassés

Chaque fois que vous passez d’un serveur local à un site en production, il est normal que certains liens se casses et que des images manquent. Vous pouvez soit utiliser des requêtes SQL pour corriger cela, soit utiliser le plugin « Better Search Replace » pour les réparer.

Si vous choisissez SQL, allez dans phpMyAdmin. Cliquez sur votre base de données et appuyez sur SQL dans le menu du haut. Ecrivez cette requête :

UPDATE wp_posts SET post_content = REPLACE(post_content, 'localhost/test/', 'www.monsite.ch/') ;

Remplacez les URLs du site local et du site en direct par les vôtres.

Si vous souhaitez utiliser un plugin comme « Better Search Replace », la procédure est presque la même:

Renseigner l’ancienne URL sous « Search for » (par exemple « localhost/test ») et la nouvelle sous « Replace with » (par exemple « www.monsite.ch »). Sélectionnez ensuite toutes les tables et assurez vous d’avoir bien cliqué sur « Run as dry run » pour faire un test. Cliquez ensuite sur « Run search/replace ». Après quelques instants, le résultat devrait s’afficher. Si il vous convient, alors refaites ces étapes mais cette fois sans cocher « Run as dry run ». Vos tables seront mises à jour.

Voilà, c’est fait ! Vous avez réussi à migrer votre site vers le serveur de production manuellement.

Vous avez suivi toutes les étapes ci-dessus, mais des bugs persistent ? N’hésitez pas à nous contacter et nous nous ferrons un plaisir de vous accompagner dans votre migration.

Tags:

Laisser un commentaire